Les NFT : késako ?

Photo de Jonathan Borba sur Pexels.com

Oui, oui, on sait, ces trois lettres vous donnent déjà de l’urticaire alors que vous n’en connaissez pas vraiment la signification. Nous aussi. Les NFT, dans notre tête, c’est un truc de mordus de la tech, de futurs méga digitalisés, et d’autres mots tout aussi obscurs comme : métaverse, cryptomonnaies et creator economy.

Malgré tout, les NFT forment un amas de points d’interrogations qui pourraient s’avérer dangereux ou, au contraire, pleins de promesses pour le monde de la culture par exemple, selon l’usage qui en sera fait, et à quel point nous investissons la question. Alors, quitte à s’y intéresser, autant le faire ensemble.

Dans ce nouvel épisode de notre podcast d’actu Vacarme des Jours, on plonge avec vous dans ce monde encore réservé à ceux qui le comprennent. Attention à vous, on arrive.

Vigneron bio avant l’heure, la difficulté du changement

Par Soldat Petit Pois

Photo de Mirko Fabian sur Pexels.com

Vous l’avez sans doute constaté après avoir écouté plusieurs épisodes d’Oïkos, le podcast écolo de Motus, que je tiens : les personnes que j’interview, c’est souvent toujours un peu les mêmes. Elles viennent de milieu urbain, comme moi, sont jeunes, blanches pour la plupart. Même si j’essaye au maximum d’élargir les discussions, car c’est absolument nécessaire, on se retrouve souvent sans le vouloir en vase clos avec celles et ceux qui nous ressemblent. Et même en faisant de mon mieux, je n’arrive pas toujours à agrandir le cercle de réflexion, car mon travail est encore plein d’imperfections. Je vous en parlais d’ailleurs à la fin de la saison 2 d’Oïkos. 

Aujourd’hui, je vous propose donc de nous éloigner de la ville, et d’entendre la perspective d’un vigneron à la retraite. Un vigneron qui a du faire face aux jugements et aux moqueries lors de sa conversion au bio, bien avant qu’il ne se démocratise, mais qui est aussi bouleversé par sa propre responsabilité durant toutes les années où il a utilisé, poussé par la société, des pesticides qui ont détruit les sols. 

Il vous racontera aussi les jardins partagés qu’il a créés dans ce petit village de l’aube où j’ai pu l’interviewer, son expérience de l’écologie dans la ruralité, où la nature l’entoure, et ses réflexions sur bien d’autres sujets. 

Ce vigneron s’appelle Gérard, et par une heureuse rencontre, j’ai pu capturé ses précieux mots au micro d’Oïkos pour ce nouvel épisode. 

Belle écoute ! 

49.3 : où est passé l’idéal démocratique ?

Photo de Polina Kovaleva sur Pexels.com

Où est passé l’idéal démocratique ?

Mais surtout, comment peut-il être si facilement englouti par un petit article de notre Constitution auquel nos oreilles se sont tant habituées : le 49.3 ?

C’est la question que se posent Marius et Charlotte dans ce nouvel épisode de notre podcast d’actu, Vacarme des Jours.

Un épisode à retrouver sur toutes les plateformes.

Bloquer pour survivre, la stratégie du mouvement Dernière Rénovation

Photo de Sides Imagery sur Pexels.com

Bonjour, c’est Soldat Petit Pois! J’espère que tout le monde va bien, comme tous les lundi on se retrouve pour un nouvel épisode d’Oïkos, le podcast écolo! Et aujourd’hui j’ai le plaisir de recevoir Renan à mon micro.

Renan, il milite pour un mouvement dont le nom ne vous dit peut-être encore pas grand chose mais je suis sûre, en revanche, que vous avez déjà entendu parler de l’une de leurs actions. Leurs  activistes montent sur le Panthéon, s’accrochent aux filets de Roland Garros, bloquent des autoroutes comme l’Assemblée Nationale. Ils multiplient les actions stratégiques depuis quelques mois pour monter en puissance et portent une revendication primordiale contenue dans le nom de leur mouvement : une dernière rénovation.

Renan m’a expliqué ce qui se cache derrière ce nom, pas très sexy au premier abord, mais profondément réfléchi. Il m’a raconté la stratégie d’un mouvement qui croît à une vitesse exponentielle, mais aussi ses propres doutes face à un premier engagement militant qui l’a propulsé de spectateur à acteur du combat écologiste. 

Je ne vous en dis pas plus et vous propose de nous rejoindre pour écouter notre conversation avec Renan de Dernière Rénovation, sur toutes les plateformes d’écoute dès aujourd’hui.

L’influence peut-elle être éthique ?

Photo de Plann sur Pexels.com

On entend sans cesse parler de ces nouveaux métiers sans pouvoir les définir. On s’exaspère du nombre de publicités sans pour autant vouloir débourser un centime pour consommer du contenu. On s’informe davantage sur les réseaux sociaux que devant un poste de télévision.

Le monde de l’influence digitale est encore en construction, et il est déjà largement dénoncée par toute une partie de la population. Mais pourrions-nous imaginer en faire un outil éthique ?

C’est ce dont Marius et Charlotte débattent dans ce nouvel épisode Avocat du Diable sur Vacarme des Jours, notre podcast d’actualité !

Extrême-droite au pouvoir en Italie : pouvons-nous encore nous étonner ?

Photo de Ju00c9SHOOTS sur Pexels.com

Voilà quelques semaines déjà que nous avons appris que Giorgia Meloni serait la première femme à devenir présidente du conseil italien. Premier personnage d’extrême droite aussi, à occuper de si hautes fonctions depuis… Mussolini. De l’autre côté de la frontière, notre presse a oscillé entre vague étonnement et relativisme. Comment penser cet évènement, et que révèle-t-il des dynamiques politiques en place actuellement ?

On en discute dans ce nouvel épisode de Vacarme des Jours, notre podcast d’actualité!

Dénoncer l’impunité avec une caméra

Photo de Knelstrom ltd sur Pexels.com

Dans nos sociétés modernes, à l’heure des réseaux sociaux, devant les injustices, si l’on se sent bien souvent désarmé·e, nous avons de plus en plus le réflexe de sortir nos téléphones, de filmer, de photographier, de capturer la réalité de ce monde dont on préfère trop souvent nier la cruauté. L’histoire de notre invitée du jour, c’est un petit peu ça. Un été, Alizée Dubois a emprunté du matériel vidéo, regardé des tutos, réservé des billets de trains, appelé des activistes, des scientifiques, des experts juridiques, et s’en est allée voyager à travers l’Europe pour réaliser un documentaire. Ce documentaire, il s’appelle Impunity, et il sort cette semaine. Le but ? Vulgariser et donner à voir concrètement les significations de ce mot qu’on entend de plus en plus : l’écocide.

« IMPUNITY, c’est l’histoire d’une injustice environnementale,

celle de lobbies et d’états qui se croient au dessus de lois …

Le problème ?

… c’est qu’ils le sont.

A travers trois exemples de destructions massives d’espaces naturels, IMPUNITY entend comprendre comment des entreprises ou même des Etats parviennent toujours à bafouer les lois de protection de l’environnement pour mener à bien leurs projets. Des projets qui détruisent la nature, qui déséquilibrent des écosystèmes, qui méprisent la vie humaine et non-humaine. » 

Nous avons reçu Alizée au micro d’Oïkos, à quelques jours de la première d’Impunity à l’Académie du Climat, à Paris, le 29 octobre 2022. 

En espérant que notre discussion vous plaira, et qu’elle vous fera sentir, à vous aussi, ce que nous gagnons à devenir tous et toutes des lanceurs d’alerte, et à veiller, collectivement, à déconstruire l’impunité qui règne sur le vivant. Bonne écoute !