Catherine, journaliste, et le long chemin d’un engagement

Par Soldat Petit Pois

Photo de Joppe Spaa sur Unsplash

Aujourd’hui sur notre podcast écolo Oïkos, je reçois Catherine,  journaliste passée par bien des questionnements autour de ce métier clé dans les prises de conscience écolo, et membre de l’association « Climat Médias », qui milite pour… ben plus de climat dans les médias 🙂

Avec Catherine, on a bien entendu parler du rôle de la presse dans l’écologie, de l’objectivité journalistique, et de la pression des citoyens sur leurs organes de presse qui s’intensifie et fait naître pas mal de chartes ces derniers temps. Mais c’est pas tout : Catherine a aussi accepté de mêler toutes ces notions à son propre parcours.

De ses débuts de jeune journaliste, en recul des débats, et inconfortable face aux positions écolos qu’elle trouvait alors un peu extrêmes, jusqu’à l’enfermement loin des infos pendant une période où elle a tout quitté et versé dans les sphères complotistes du mouvement écolo, jusqu’à arriver enfin à un équilibre plein de volonté d’agir, son parcours est la preuve que l’engagement n’est jamais linéaire, qu’il demande du temps et quelques claques pour enfin permettre de se réapproprier les combats qui nous tiennent à coeur.

Notre conversation est disponible sur toutes les plateformes d’écoute! Bonne écoute 🙂

Chat GPT : l’intelligence artificielle va-t-elle nous remplacer ?

❤️ MOTUS A BESOIN DE VOUS!

Bonjour! Notre média est en ce moment en campagne de financement : nous avons besoin de vous pour rester libre et gratuit! Si vous appréciez nos contenus, rendez-vous sur fr.ulule.com/motus-langue-pendue
Photo de Possessed Photography sur Unsplash

Depuis quelques mois, c’est la panique sur les plateaux télés, dans les bureaux des directeurs d’universités et partout ailleurs… Chat GPT par-ci, Chat GPT par-là… Voilà qu’un robot peut faire la conversation (presque) aussi bien qu’un être humain. Qui va perdre son travail ? Qui va être remplacé ? Est-ce la fin du règne de l’espèce humaine ? Et la vraie question ne serait-elle pas : qui sont les vrais robots ? On vous explique tout et on en discute dans ce nouvel épisode de notre podcast d’actu Vacarme des Jours!

Bonne écoute !

Entretien avec Marc Dufumier, ingénieur agronome

Par Soldat Petit Pois

Photo de Vi Tran sur Unsplash

Dans ce nouvel épisode d’Oïkos cette semaine, je suis super honorée de recevoir notre invité du jour, parce qu’il me sort complètement de ma zone de confort. Eh oui, sur ce podcast, finalement, on entend assez rarement la parole scientifique. Parce que je crois que les discours favorisant les experts excluent trop souvent les personnes comme vous et moi du débat public. Et pourtant, il suffit de vivre dans notre monde avec un peu d’empathie pour se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond. Alors ici, je me suis attachée à vous montrer que l’engagement, c’est fait pour tout le monde, et à vous présenter des profils différents des experts des plateaux télé. Chanteurs, écrivains, danseurs, activistes climat,… ce sont eux que vous avez entendus principalement ces derniers mois, ceux qui pensent que la culture aussi doit fondamentalement changer, au-delà de nos émissions carbones.

Et pourtant, la force de nos discours n’existerait pas sans les scientifiques qui la soutiennent avec leurs savoirs et leurs connaissances.

Celui que je reçois aujourd’hui sur Oïkos est un ingénieur agronome éminent, qui contribue activement à nous montrer par la science que d’autres solutions sont possibles pour notre monde.

Il s’appelle Marc Dufumier, et je lui ai posé des questions de mon point de vue de non-scientifique, avec mes lacunes et mes interrogations. Il y a répondu avec une grande bienveillance et beaucoup de pédagogie. Je suis très contente de pouvoir vous partager notre conversation aujourd’hui! On y parle de la sécheresse, de maintenir le dialogue avec les agiculteur·ices, des vers de terre et de bien d’autres choses…

Et encore un grand merci à Marc Dufumier d’avoir répondu à mon invitation!

Bonne écoute!

L’ère post #metoo, une ère de violences sexistes et sexuelles en augmentation

Photo de Flavia Jacquier sur Pexels.com

Il y a quelques semaines, le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes rendait un rapport glaçant. Non seulement, le sexisme et la violence envers les femmes sont loin d’être en baisse dans notre société post #metoo, mais ils sont aussi particulièrement ancrés chez les moins de 35 ans, qui estiment par exemple pour un quart d’entre eux que la violence peut servir.

C’est ici que l’on se doit sans doute d’admettre que l’idée des premières vagues féministes de faire des femmes « des hommes comme les autres » se heurte à la réalité. En réalité, il faudrait surtout que les hommes deviennent des femmes comme les autres.

Marius et Charlotte en discutent dans ce nouvel épisode de Vacarme des Jours, notre podcast de chroniques d’actualité.

La force du collectif, entretien avec Elodie Nace

Par Soldat Petit Pois

En plein hiver, alors que beaucoup d’entre vous je le sais, galèrent à se chauffer, à payer l’électricité, alors que beaucoup d’entre vous aussi peut-être, manifestent régulièrement contre la réforme des retraites du gouvernement, on pourrait se dire que les combats écolos passent au second plan. Mon invitée du jour sur Oïkos, notre podcast écolo, porte tout le contraire : une écologie sociale, qui se tient grâce à la force du collectif, et à une lutte globale contre les aberrations de notre temps, qui vont souvent de pair.

J’ai le plaisir aujourd’hui de recevoir sur Oïkos, une militante chevronnée du mouvement climat, Elodie Nace, porte-parole d’Alternatiba Paris. Elle a accepté de retracer son parcours d’engagement au micro, on a parlé ensemble d’Alternatiba, de justice sociale, de prises de parole dans les médias et de bien d’autres choses. 

L’épisode est à disponible sur toutes les plateformes d’écoute.

Faut-il rendre les transports en commun gratuits ?

Photo de Will Mu sur Pexels.com

Sur Twitter, depuis la hausse du pass Navigo pour les usagers des transports en commun franciliens, les tweets excédés et les reproches à Valérie Pécresse, présidente de la région, sont monnaie courante, et même parfois devenus des running gags. Dans ce nouvel épisode d’avocat du diable sur Vacarme des Jours, Marius et Charlotte se demandent dans quelle mesure il ne faudrait pas rendre les transports en commun gratuits. Se déplacer peut-il être considéré comme un droit ? Cette gratuité, mesure sociale en apparence, ne serait-elle pas une nouvelle fracture entre rats des villes et rats des champs ? Bref, beaucoup de questions et quelques réponses dans cet épisode. 

À retrouver sur toutes les plateformes d’écoute !

Avatar ou l’ère du grand spectacle

Dans cette nouvelle chronique pour notre podcast d’actu, Vacarme des Jours, Marius s’attaque au dernier carton du box office : Avatar 2. Et s’interroge sur le symptôme révélé par ce film : est-on en train de décider de ce qui fait un bon film selon les moyens employés par sa production ? Allons-nous au cinéma pour nous questionner sur le monde, ou pour fuir la réalité ? Peut-on accepter la médiocrité d’un scénario si le spectacle est beau ? Quelques ébauches de réponse dans notre dernier épisode, à retrouver sur toutes les plateformes d’écoute.

Se soulever pour la terre, avec Léna Lazare

Par Soldat Petit Pois

Photo de Todd Trapani sur Pexels.com

On parle souvent des étudiants qui bifurquent, du moment de leur changement de trajectoire mais on parle moins de ce qu’ils font ensuite. On encense les jeunes qui veulent préserver le monde et y être des artisans de liberté, des vivants dans tous les sens du terme. Mais on omet de parler des entraves, des batailles si difficiles à mener, du fait que ces décisions, ces parcours, aussi acclamés soient-ils publiquement de nos jours, sont aussi des chemins réprimés, harcelés par celles et ceux qui veulent préserver le statut quo. Le soulèvement devient alors la condition pour continuer à se battre.

Léna Lazare, mon invitée du jour, a quasiment le même âge que moi. On a parlé d’elle comme du nouveau visage de l’écologie radicale, et elle s’engage aujourd’hui au sein de différents mouvements comme celui des soulèvements de la terre dont nous parlerons aujourd’hui. Des bancs de la fac au banc des tribunaux, des apprentissages paysans au soulèvement contre des méga-bassines, elle a accepté de vous partager un bout de son histoire d’engagement dans ce nouvel épisode d’Oïkos, et j’en suis très heureuse!

L’épisode est disponible dès maintenant sur toutes les plateformes d’écoute.