Avatar ou l’ère du grand spectacle

Dans cette nouvelle chronique pour notre podcast d’actu, Vacarme des Jours, Marius s’attaque au dernier carton du box office : Avatar 2. Et s’interroge sur le symptôme révélé par ce film : est-on en train de décider de ce qui fait un bon film selon les moyens employés par sa production ? Allons-nous au cinéma pour nous questionner sur le monde, ou pour fuir la réalité ? Peut-on accepter la médiocrité d’un scénario si le spectacle est beau ? Quelques ébauches de réponse dans notre dernier épisode, à retrouver sur toutes les plateformes d’écoute.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s